Pins sur la NUCLEO-F446RE

La NUCLEO-F446RE est une carte de prototypage de type NUCLEO64 embarquant un microcontrôleur STM32F446RE. Elle se révèle très pratique car disposant d’un grand nombre de pins et de périphériques (serial, I²C, timers, …), sans oublier qu’elle est programmable à l’aide d’un simple câble USB.

Néanmoins, lorsqu’on débute avec ce type de carte, on peut vite choisir des pins qui sont déjà utilisés par des périphériques ou qui empêcheront d’utiliser le debug. Voici donc une liste des pins utilisables, et ceux réservés à d’autres utilisations.

Liste des pins disponibles

On trouve sur le site de mbed un détail des pins et des fonctions disponibles sur chacun d’entre eux.

On peut voir que certains pins peuvent servir à accomplir différentes fonctions. Celles-ci sont exclusives ; si par exemple on utilise la liaison série 5 avec les pins PC_12 et PD_2, on ne pourra pas utiliser la liaison I²C 2 avec PC_12 en même temps.

Les pins à ne pas utiliser

  • PA_2
  • PA_3
  • PA_13
  • PA_14
  • PA_5
  • PC_13
  • PC_14
  • PC_15
  • PH_0
  • PH_1

Une liste toute simple des pins à ne pas utiliser pour être tranquille. Les raisons sont données dans les paragraphes suivant. Il est tout de même possible d’en rendre certains accessibles, mais des modifications seront nécessaires (voir Libérer les pins).

Communiquer sur le port série de l’ordinateur

Sur cette carte, c’est la liaison série 2 qui est utilisée pour communiquer par liaison série via le port USB de la carte. Si vous n’avez pas besoin de cette fonction, vous pouvez utiliser les pins comme des pins normaux, mais une liaison série avec l’ordinateur nécessitera de communiquer en utilisant les pins PA_2 et PA_3.

Attention, utiliser cette liaison en tant que liaison série normale pourrait poser des problèmes car les niveaux logiques hors communication sont impactés par la connexion à l’ordinateur. L’idéal étant de laisser ces pins libres si on souhaite communiquer avec un ordinateur.

Debug

Le debug de la carte nécessite les pins PA_13 et PA_14. Utiliser ces pins peut provoquer des erreurs lors de la compilation car ils sont réservés au debug.

Le pin PB_3 peut servir de Single Wire Output (SWO) mais si vous n’avez pas besoin de cette fonctionnalité, il est utilisable pour autre chose.

LEDs et boutons

Il y a 3 leds sur cette carte NUCLEO :

  • LD1 multicolore près du port USB indiquant l’état de ST-LINK
  • LD2 connectée au pin PA_5, destinée à l’utilisateur (activée lorsque la sortie est à l’état haut)
  • LD3 témoin d’alimentation

Il y a aussi deux boutons :

  • Bouton de reset (en noir)
  • Bouton utilisateur connecté au pin PC_13 (l’état bas traduit l’appui sur le bouton)

Oscillateur externe

Les pins PC_14 et PC_15 sont reliés à l’oscillateur permettant d’avoir l’horloge 32kHz utilisée par le microcontrôleur, on ne peut donc pas les utiliser.

Les pins PH_0 et PH_1 sont réservés pour un oscillateur externe supplémentaire (à l’emplacement X3). On ne peut pas les utiliser comme des GPIO classiques sans modifier la carte (voir Libérer les pins).

Libérer les pins

Il est possible de libérer des pins normalement assignés à des fonctions spécifiques. Pour cela, il faut se plonger dans la documentation associée au type de carte NUCLEO64 sur les Solder Bridges (SB). Ainsi, en soudant ou dessoudant ces ponts, on peut libérer des pins ou leur associer des fonctions. Cette manœuvre ne doit pas être prise à la légère car elle modifie la façon de fonctionner de la carte.

Documentation

Source d’origine : STMicroelectronics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *